DANS LE GRAND BAIN…

DANS LE GRAND BAIN…

Titré Champion d’Europe FIA d’Autocross Buggy 1600 la saison dernière, Florent Tafani a pris la décision de défendre maintenant ses chances dans la catégorie reine de l’Autocross, le Super Buggy. C’est au volant d’une toute nouvelle monoplace quatre roues motrices de 350 chevaux, que le pilote Evo Sprint-RPower va prendre le départ des deux premières manches de la saison en Allemagne et en Lituanie.
Fort de ses deux podiums européens, dont un titre de Champion, Florent Tafani se lance un nouveau défi en s’attaquant au Super Buggy européen. Equipé d’un nouveau châssis Peters quatre roues motrices alimenté par deux moteurs Suzuki 1000 cm3, « Flo » dispose d’une arme redoutable pour s’attaquer aux références de la catégorie reine de l’Autocross. Et pour se préparer dans les meilleures conditions, le pilote Evo Sprint-RPower a disputé deux manches du championnat de France afin de prendre la mesure de sa nouvelle monoplace et surtout, peaufiner les réglages au niveau des liaisons au sol et de la gestion des pneumatiques Kumho. Rassuré sur ses choix techniques, Florent est maintenant prêt à se battre dans le haut du peloton du Championnat d’Europe FIA d’Autocross Super Buggy avec un premier rendez-vous dès ce week-end sur le circuit de Seelow en Allemagne, puis une escale à Vilkyciai en Lituanie une semaine plus tard.
Florent Tafani, pilote Evo Sprint-RPower
« C’est reparti pour une nouvelle saison en championnat d’Europe mais, avec du changement puisque maintenant nous allons nous battre en Super Buggy. La catégorie reine de l’Autocross est la plus intransigeante et nous avons décidé de partir dans cette aventure avec une nouvelle monoplace quatre roues motrices propulsée par deux moteurs Suzuki 1000 cm3. En Allemagne, à Seelow, on retrouve une piste parfaitement soignée depuis deux ans avec des variations de grip en fonction des virages. Ici l’homme à battre est Bernd Stubbe, le champion en titre évolue sur ses terres. Une semaine après nous serons à Vilkyciai en Lituanie, un circuit où vous accélérez 80% du temps, c’est dire s’il est important de disposer de toute la puissance du buggy. Nous avons beaucoup à apprendre dans cette catégorie, mais nous sommes assez confiants. Nous disposons d’une bonne base et les pneumatiques Kumho ont déjà prouvé leur efficacité sur les pistes européennes. Les deux courses en Championnat de France nous ont permis de trouver de bons réglages. En Championnat d’Europe, la concurrence sera tout aussi rude avec plus de quinze pilotes en mesure de monter sur le podium sur chaque course. On ne devrait pas s’ennuyer en Super Buggy ! »
Le calendrier
29-30 avril : Saint-Junien – Championnat de France
13-14 mai : Saint-Vincent-des-Landes – Championnat de France
26-28 mai : Seelow, Allemagne – Championnat d’Europe
2-4 juin : Vilkyciai, Lituanie – Championnat d’Europe
23-25 juin : Matschenberg, Allemagne – Championnat d’Europe
30 juin-2 juillet : Nova Paka, République Tchèque – Championnat d’Europe
21-23 juillet : Saint-Georges-de-Montaigu, France – Championnat d’Europe
18-20 août : Prerov, République Tchèque – Championnat d’Europe
25-27 août : Nyirad, Hongrie – Championnat d’Europe
8-10 septembre : Maggiora, Italie – Championnat d’Europe
15-17 septembre : Saint-Igny-de-Vers, France – Championnat d’Europe